Loading...
Prier2017-08-16T16:30:52+00:00

Prier

Tu trouveras ci-dessous un certain nombre de prières spécialement adaptées à la vie étudiante. Des mots pour exprimer tes sentiments, tes désirs, tes pensées à des moments où on peut se sentir parfois un peu sec, où la prière du coeur peut être aride. Si tu as des prières que tu voudrais partager, n’hésites-pas à nous les envoyer.

Prière avant l’étude (S. Thomas d’Aquin)

Créateur ineffable, qui, des trésors de ta sagesse, a élu  les trois hiérarchies d’anges et les as établies dans un ordre admirable au-dessus des Cieux;
toi qui as disposé avec tant de beauté les parties de l’univers;

toi, que l’on appelle à bon droit source de Lumière et Sagesse suprême, daigne répandre sur les ténèbres de mon intelligence un rayon de ta clarté,
écartant loin de moi les doubles ténèbres dans lesquelles je suis né,celle du péché et celle de l’ignorance.

Toi, qui rend éloquente la langue des petits enfants, forme ma parole et verse sur mes lèvres la grâce de ta bénédiction.

Donne-moi la pénétration pour comprendre, la faculté de retenir, la méthode et la facilité pour apprendre, la sagacité pour interprétater, et une grâce abondante pour m’exprimer.

Fortifie le début de mon étude, dirigez-en le cours, et couronne la fin, toi qui es vrai Dieu et vrai homme, et qui vis et règne dans les siècles des siècles.

Amen.

Accorde-moi de t’aimer (S. Augustin)

De toutes mes forces,
Celles que tu m’as données, je t’ai cherché
Désirant voir ce que j’ai cru.
Et j’ai lutté, et j’ai souffert.

Mon Dieu, mon Seigneur, mon espoir unique,
Accorde-moi de n’être jamais las de te chercher ;
Qu’avec passion, sans cesse,
Je cherche ton Visage.

Toi qui m’as donné de te trouver,
Donne-moi le courage de te chercher encore,
Et d’espérer te trouver toujours davantage.

Devant toi ma solidité : garde-la.
Devant toi, ma fragilité : guéris-la
Devant toi, tout ce que je peux
Tout ce que j’ignore.

Par là où tu m’as ouvert,
J’entre : accueille-moi.
Par là où tu m’as fermé,
J’appelle : ouvre-moi.

Accorde-moi
De ne pas t’oublier
Accorde-moi
De te comprendre.

Mon Dieu,
Mon Seigneur,
Accorde-moi de t’aimer.

(cf. De Trinitate XV, 28, 51)

REJOINDRE LA BOUGIE