Homélie sur la Passion selon Saint-Marc – Rameaux 2018
Frères et soeurs, la fête des Rameaux nous fait immédiatement entrer dans un paradoxe. Ceux qui acclament Jésus, nous, les boiteux, les sourds qui entendent les muets chanter les louanges du fils de Dieu, ceux-là seront aussi ceux qui demanderont sa condamnation ou l’abandonneront lors de sa Passion. De ce point de vue, le récit de Saint-Marc est très fort : personne ne reste pour la passion. Un seul, très pauvre, très ascétique, vêtu d’un simple drap, essaye de suivre Jésus, et il se voit contraint de fuir dans l’autre sens, tout nu, en laissant son drap. On lui retire même le peu qu’il a. Et sans doute, dans cette nudité, il est comme configuré mystérieusement à la nudité du Fils de Dieu sur la croix, à la différence qu’il court dans l’autre sens ! Jésus seul porte le péché des hommes et s’offre en sacrifice d’expiation pour nos péchés. Appuyé sur cette conviction de notre foi, Jésus seul est le sauveur et le Messie dont parle Isaïe, je voudrais nous aider à entrer dans cette Semaine Sainte par trois brèves contemplations.

2018-04-26T09:00:44+00:00